Patrice Bouret

Je suis comédien, mais j'ai rencontré la poésie avant le théâtre. Les livres ont été présent très tôt, comme un paradis perdu dans Le Grand Meaulnes ou le jardin de L'âne-Culotte chez Henri Bosco.
Ce pays d'où l'on vient est venu plus tard, car, bien qu'étant né en Avignon, je ne connaissais pas encore la Cité des Papes, ni le théâtre.
Ayant enfin chaussé mes cothurnes en commençant par Molière, j'ai bourlingué en théâtre depuis Labiche jusqu'à Brecht, de Jarry à Mouloudji.
J'ai aussi rencontré Patrice de La Tour du Pin dont la Somme de Poésie m'a beaucoup marqué
Et j'ai bien entendu servi la poésie plusieurs fois et tout particulièrement avec un spectacle intitulé Maintenant les poètes chantent, et en effet la voix, c'est le chant.
Ainsi qu'un autre montage, depuis Rimbaud jusqu'à Claudel...
Et pour mon premier recueil, j'ai justement choisi le titre : Le Jardin des voix.

Le voyage n'est pas fini...
Je poursuis ma quête en écriture, poésie, nouvelles ( quelques-unes ont paru dans des revues, Les Cahiers du Sens, Paperolles, Le Tour des mots, la revue des 100 voix, La Grappe ) …

 

Le Jardin des voix,   éditions du Nouvel Athanor   1999
Au soleil ma brûlure,  éditions Librairie-Galerie Racine   2009
Calendrier improbable,  éditions de l'Atlantique   2011
Jonas  suivi de  Chemins des ombres,  éditions  Unicité   2012

Poèmes choisis