Patrizia Cavalli

Patrizia Cavalli est née à Todi (Ombrie) et vit à Rome. Elle a publié chez Einaudi Le mie poesie non cambieranno il mondo (1974) ; Il cielo (1981) ; Poesie (1992) ; Sempre aperto teatro (1999) et Pigre divinità e pigra sorte (2006). Les deux poèmes, La Guardiana (2005) et La patria (2011), ont été publiés aux éditions Nottetempo.

Elle a obtenu des prix de poésie, parmi lesquels, Viareggio Repaci, Pasolini, Dessì, Lerici Pea, De Sanctis et Monselice.

Elle a également écrit des drames radiophoniques pour la RAI et traduit en italien Shakespeare (La tempesta, Sogno di una notte d’estate, Otello, Einaudi, 1996), Wilde (Salome, Mondadori, 2002), Molière (Anfitrione, Einaudi, 2010) et, en version rythmée, La tragédie de Carmen de Peter Brooks. Elle a récemment publié en version bilingue des poèmes sur la mode, Flighty Matters, aux éditions Quodlibet (2012) et un cd de poèmes et chansons, Al cuore fa bene far le scale, mis en musique et interprétés par Diana Tejera (Voland).

Ses poèmes ont été traduits en français (Toujours ouvert théâtre, Payot & Rivages, 2002, trad. de René de Ceccatty ; Mes poèmes ne changeront pas le monde, des femmes-Antoinette Fouque, 2007, trad. de Danièle Faugeras et Pascale Janot), en espagnol et en anglais. My Poems Won’t Change the World – Selected Poems (Farrar Straus) sortira en septembre 2013.