Pierre Grouix

Lorrain par sa mère et pied-noir par son père, Pierre Grouix est né à Nancy, en 1965. Ancien élève de l’ENS, agrégé de lettres, il est l’auteur d’une trentaine de livres. Pierre Grouix a écrit des essais sur Hugo, Michaux, Zweig, Rimbaud, Breton, Darwich, Camus, les littératures de Finlande et de Norvège, ainsi que deux romans sur Tolstoï, les J. O. de Lillehammer, et un essai en histoire de l’art sur son artiste préféré, le peintre danois Vilhelm Hammershøi. Pierre Grouix a publié des traductions du suédois de Finlande, du danois, du norvégien commun et dialectal : entre autres, Joseph Julius Wecksell, Michael Strunge, Knut Hamsun, Tor Jonsson, Knut Ødegård, Bo Carpelan ou Tarjei Vesaas. Il a reçu en 2007 la bourse de traduction du Prix Européen de Littérature. Pierre Grouix est membre du comité éditorial de la revue francophone, Riveneuve Continents.  À lire : Michaux : corps et savoir, E.N.S. éd., 1998. Laboureur de larmes (Taj Mahal), Rafael de Surtis, 1999. Étude sur Rimbaud, Ellipses, 2001. Le Surréalisme, Ellipses, 2002.Sentiment du chèvrefeuille (Camilla Gjørven), Rafael de Surtis, 2003. Russes de France, d’hier à aujourd’hui, éd. du Rocher, 2007. Une jeunesse marocaine, Français du Maroc, éd. du Rocher, 2008.