Sandrine Raux

Ecrire de la Poésie est devenu au fil du temps un état d'être. Il y eu d'abord une période de poème geyser venant à l'improviste lors d'une ballade, d'un émoi ou d'orage intérieur qui devenaient source d'écriture mais qui semblaient en attente, en maturation.

Enfin grâce à des lectures, des rencontres, l'apparition d'une Poésie qui s'illumine, qui se fait joie. Un regard sur la vie plus ensoleillé et au seuil d'un dialogue. Ecrire un poème c'est alors faire une chaîne d'amitié, s'ouvrir. Les thèmes en résonance avec la nature et ses ascendances, les mythes, l'harmonie du corps et de l'âme me sont chers.Il en est d'autre, partout, tout lieux de traverse et de présence à la vie au sacré, au refleurir et dans les gestes les plus simples sont Poésie.

Ces cinq poèmes sont une première publication, ils sont écrits pour être partagé, vivant, la lecture d'une Poésie est cet instant où tout peut arriver, espace de métamorphose, de merveilleux, d'incandescence.

Poèmes choisis