Silvia Bre

Silvia Bre est écrivain, poète et traductrice. Elle a publié chez Einaudi son dernier recueil de poésie « La fine di quest’arte » (2015). Elle a reçu le prix Montale en 2001 pour son recueil « Le barricate misteriose » (Einaudi, 2000) et le prix Viareggio de poésie pour « Marmo » (Einaudi, 2007). Elle a traduit, entre autres, deux anthologies d’Emily Dickinson, « Centoquattro poesie » (2011) et « Uno zero più ampio » (2013), ainsi que « Il Canzoniere » de Louise Labé (Mondadori, 2000) et « Il giardino » de Vita Sackville-West (Elliot, 2013).

 

Lire d’autres poèmes de Silvia Bre traduits par Silvia Guzzi :

[La poca la povera cosa] poème extrait de La fine di quest’arte, traduction Silvia Guzzi

http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2015/11/silvia-bre-la-poca-la-povera-cosa.html

 

[Io amo chi siede] poème extrait de La fine di quest’arte, – traduction Silvia Guzzi

http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2015/10/silvia-bre-io-amo-chi-siede.html

 

[se ti chiamassi e almeno] poème extrait de La fine di quest’arte – traduction Silvia Guzzi    

http://www.traductions.it/?page_id=2135

 

Sept poèmes extraits de La fine di quest’arte – traduction Silvia Guzzi

http://www.terreaciel.net/Silvia-Bre-traduite-par-Silvia#.VubY89CN2ix

 

[il dono a volte è solo un vetro opaco] poème extrait de Marmo - traduction Silvia Guzzi 

http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2016/02/silvia-bre-il-dono-a-...

 

 

 

 

(photo : ©  Dino Ignani)