Silvia Härri

Silvia Härri (née à Genève en 1975) écrit des poèmes et des proses dans ses deux langues maternelles, le français et l’italien. Elle a publié trois recueils de poésies (Sur le fil, Ostra Vetere, 2006 ; Balbutier l’absence, Samizdat, 2010 ; Creuser les voix, Samizdat, 2012) et des nouvelles (A quoi rêvent-ils, Encre Fraîche, 2011). Elle a enseigné l’italien à la Faculté des Lettres de Genève et l’enseigne actuellement au lycée, de même que l’histoire de l’art. Lauréate du prix Studer Ganz 2011 pour la Romandie.