Sonia Khader

Sonia Khader est née à Ramallah, en Palestine, ville qu’elle admire tout particulièrement.

 Elle a eu une formation multidisciplinaire : études supérieures en biologie à l’université de « Bir Zeït » (fondée en 1924) ; un diplôme en architecture d’intérieure de l’université américaine ICS grâce à des études par correspondance ; des cours d’informatique pendant deux ans et demi à l’université d’el-Qods interrompus par la guerre israélo-palestinienne en 2002.

Cette formation multidisciplinaire et l’état de guerre en Palestine expliquent les différentes fonctions que Sonia Khader a pu exercer : enseignante en physique et en biologie à l’école de sœurs Mary Youssef à Ramallah ; enseignante de la langue française de base pour enfants.

Après un court passage de six mois en tant que directrice générale à la maison d’édition et de distribution « Dar Echourouk », elle rejoint le théâtre d’Achtar, théâtre de formation et de production théâtrale où elle occupe le poste de directrice générale du département Communication.

Parallèlement à cette carrière professionnelle, elle a dirigé et organisé le festival international du théâtre des opprimés, en 2007, à Ramallah et a participé à plusieurs ateliers d’écriture théâtrale en association avec le Royal Court Theatre de Londres.

En 2005, Sonia Khader emprunte la voie de l’écriture et publie certains écrits sur des sites électroniques pour, ensuite, créer son propre blog.

Fin 2009, elle publie son premier recueil de poésie « Pour des soleils que j’ai caché », paru aux éditions « Fadhaet » (Espaces) en Jordanie.

La jeune poétesse prépare actuellement un nouveau recueil.

Poèmes choisis