à brûler la lampe

 

                  à brûler la lampe de tes ailes si fines
                  tu ne verras pas l’aurore

                  ô l’échappée des rivières candides