Sur le mur de l’église

 

Sur le mur de l’église,
glisse un rayon du soleil de midi
aujourd’hui généreux, disponible.
Il descend sur une tombe lisse,
s’arrête un instant, puis,
avec lenteur dans un buisson se meurt,
laissant un feu qui ne consume
ni la haie, ni l’herbe sèche du fossé,
mais annonce, de tous, l’union prochaine.

 

 

extrait de L’attente de la tour, publication septembre 2013, éditions Ad Solem