Ô Marie mère ton grand fils !

 

Ô Marie mère ton grand fils !
meurt
Marie femme ton beau fruit
sèche
entre deux rougets demi-morts
et tu te tiens
debout
remouillant leurs écailles
ô Marie belle !
nous longeons
la mort ses murailles
ses meurtrières...
Entends Marie sainte
ces longues antiennes
qui se lèvent
c'est nos prières
et nos plaies
qui s'en viennent
donner bourgeons
à ton sein plein de lait
à ton sein plein de sève

 

Rémi Pelon, extrait de Chemin crucial, photographies de Anne Scherrer, préface de Jean-Pierre Lemaire, éditions La chambre haute, 2005, 30 euros