EN BAS, SI TU REGARDES

 

Debout doucement, précaire, presque
Flottant, ne
Déplace pas ton poids même à peine,
Par-dessus les trous bruts hachés dans le sol
Du temps.
                     En bas, si tu regardes...

En bas, des nuages bleus flottent sur
Un ciel blanc; de grands murs et des bâtiments hauts
Ne sont que de profonds fossés boueux au fond desquels
Des femmes accroupies reprennent leurs bébés
Dans le ventre et des hommes debout
Inclinent la tête en arrière en mangeant
De longs rubans flottants de mots

 

 

extrait de
It’s Time (Il est temps)
—Baton Rouge, Louisiana State University Press, 2002

 

Traduction : Nathanaël