LA NATURE DE LA PENSÉE

 

Le chant de la grive des bois
retentit dans l’air d’été
mais l’air ne l’entend pas.

     *

Contre la pierre

l’eau

bouge, mais
               sa forme ne bouge pas—

eau finement panachée, tombée,
éclaboussée, acheminée et non
bornée sauf par la forme de
la forme d’elle-même qu’elle traverse.

 

 

extrait de
It’s Time (Il est temps)
—Baton Rouge, Louisiana State University Press, 2002

 

Traduction : Nathanaël