La revue DiptYque

par : Sabine Huynh

DiptYque est une excellente revue littéraire et artistique créée en 2010 en Belgique par la poète Florence Noël. Il s’agit d’une revue qui est originale à bien des égards. Bien qu’imprimée semestriellement, elle possède également son antenne numérique, où l’on retrouve des compléments d’information, des extraits, et les appels à contribution. Sa démarche éditoriale consiste à explorer chaque année deux volets complémentaires d'une même thématique, en promouvant aussi bien des contributions littéraires qu'artistiques, et cela de façon paritaire. Trois numéros qui se miroitent ont déjà vu le jour : les deux versants ombre/lumière – Versant 1 : La part de l’ombre, Versant 2 : Lumières intérieures –, et le premier volet de ce qui se situe entre, Versant 1 : Entre-deux. Le quatrième opus de DiptYque, Versant 2 : Entrelacs, est en cours de préparation. Le comité de lecture est constitué de Florence Noël, Alain Valet, Marc Menu et de tout collaborateur épisodique qu’il convient à Florence Noël de consulter.

Parue dans un format carré esthétique, cette revue yin-yang constitue une fenêtre sur le travail de créateurs d’horizon différents, qu’elle présente au sein d’un ensemble à la fois éclectique et cohérent, équilibré. Elle se veut l'interface d'auteurs et d'artistes dont le travail paraît à la fois sur la toile et sur papier. Proses, poèmes, photographies, peintures, gravures et collages y sont savamment mis en relation, montrant ainsi l’ouverture d’esprit et la finesse de Florence Noël, qui a su créer avec art un monde dans lequel des créations dialoguent dans une réciprocité féconde.

Cette belle revue d’une centaine de pages est imprimée sur du papier glacé à fort grammage, rendant ainsi justice aux œuvres photographiques et picturales qu’elle contient. Chaque numéro s’ouvre sur la section « Voix à la une », qui donne à lire et à entendre une ou plusieurs voix singulières, « voix pas forcément faciles, ni in, ni classiques », jamais vaines. Nous avons pu savourer les textes de Jos Roy (Versant 1 : La part de l’ombre) ; Paolo Fabrizio Iacuzzi, Maura del Serra, André Ughetto, Angèle Paoli, Martino Baldi, Laurence Verrey, Olivier Bastide, Dominique Sorrente (Versant 2 : Lumières intérieures) ; et d’Anne-Lise Blanchard (Versant 1 : Entre-deux). L’Anthologie poétique tient également une grande place dans DiptYque, puisque courant sur cinquante pages, elle fait découvrir des textes de pas moins d’une trentaine de poètes à chaque fois. Nouvelles et récits ponctuent la richesse de l’ensemble, tandis qu’essais, chroniques et chantiers de poèmes donnent le ton final, tout en proposant des perspectives nouvelles.

En juin 2010, le premier éditorial de Florence Noël exprimait le vœu que cette revue « continue à diffuser œuvres et faire se rencontrer talents durant un long chemin d'années ». Quatre années plus tard, au vu de la moisson abondante et de grande qualité des trois numéros déjà parus, nous ne pouvons que souhaiter à DiptYque de vivre jusqu’à au moins cent vingt ans.

 

DiptYque

11 Rue Bois des Fosses, 1350 Enines, Belgique

Responsable éditoriale : Florence Noël

http://diptyque.wordpress.com/

13 euros prix libraire