Traction-Brabant 55

par : Anonyme

Traction-Brabant : j'aime ce titre aussi improbable que la rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissections ! Improbable mais la réalité est là, avec ce n° 55 et sa couverture qui imagine ce que pourrait être cet objet hybride, une traction-brabant… Jubilatoire ! D'ailleurs, tout l'intérêt du poézine réside  dans son aspect : un éditorial de Patrice Maltaverne qui avoue ne pas avoir envie de dresser un bilan, une pagination désordonnée, une mise en page échevelée avec des encadrés de (fausses) citations, un humour déjanté… Même les poèmes (proses et vers libres) ont cette allure débridée ; mais, malheureusement, aucune voix n'arrive à se faire vraiment entendre…