Desengaño

 

   Si fuera Dios tan sólo una ilusión
   y aparato sin dueño el Universo,
   queda, como consuelo, el desengaño
   al precio de probar en otro caos
   un tiempo y un espacio sin embustes.

 

 

Désenchantement

 

Si Dieu n’était qu’une illusion
et l’Univers un appareil sans maître,
reste, en consolation, le désenchantement
au prix de l’essai dans un autre chaos
d’un temps et d’un espace sans mensonges.

 

Poème extrait de Arcs et flèches
à paraître chez El Alambique (Espagne)
traduction par Yves Roullière