Je fermerai les yeux

 

Je fermerai les yeux

Il n'y a rien de plus simple

 

 

Un jour de parfaite lucidité

Ni proche ni trop loin de toi

 

 

Etranger à mon propre espace

Dans ces instants de crépuscule 

Et de lassitude intérieure

 

 

Somnambule à toutes ces contraintes inachevées

 

Avec pour seul inventaire

Ton visage pour unique paysage