Voyageur

 

Voyageur

Pourquoi donc aller si loin ?

 

L’ivresse venue

Que chacun s'en accorde

Comme plumes de paon

Sur un chapeau de paille

 

On dit :

Que l'homme n'est satisfait

Que s'il épuise sa marche

Et s'en retourne toujours 

Sur le sentier d'où il vient