Chérie m’a fait du mal

 

Chérie m’a fait du mal
En me teignant la main
Elle m’a assombri le regard
Qui n’est plus celui que j’ai connu

Moi, je m’en vais toute seule
Sur la rue je replie mes rêves
Sur ton visage je trace mon dessin
C’est la vie qui en est la couleur

Je bise ton temps et je te le rends
Traversé par un hurlement
Des jeux roulent vers le Sud
Il fait chaud par-là me disais-tu une fois

Ainsi je me retourne au Nord
Où c’est bizarre mais drôlement
Mes pas se sont succedés vite plus vite
La chaleur ils l'ont pour semelle

C'est la vie qui les réchauffe

 

 

 

Poème contenu dans le recueil : Au delà du mur, les choses, Manni Editori, écrit directement en français par Rossella Pompeo. Mise au point de la langue française d’Eric Dussert.