Incendie

 

Combler les sillons
des blessures étrangères
tisser des pansements
à la lueur de l’incendie.
Rebelle l’impatience
trace le chemin
dans la région en flammes.
Les vaillants déversent
l’eau du fleuve
et piègent le monstre affamé.
Se jouant du danger
l’étincelle se meut dans l’obscurité
meurt d’une belle mort
l’eau triomphe de l’étreinte.
Seule l’empreinte de la fumée
témoigne
Et ta main
Oh ta main…