L'aube

 

Ils se sont concertés
Ils ont pris la ferme résolution de…
Et ils ont suggéré à leur poète de formuler l’ode célébrant leur charte
De formuler le chant vantant leur histoire.
Leur nostalgie pour l’aube demeurait une guerre …puis une guerre…
Ils ont traversé leur nuit hâtant les pas de peur
Ils ont traversé leur nuit jusqu'à la frontière de la lueur

*******
Leur ordre du jour n’était pas large d’esprit
Pour les déférentes saisons
N’était pas large d’esprit pour les simples raisons
Comme les jardins et l’amour, la liberté d’expression,
Le hic du travail, l’alternance au pouvoir…
N’était pas large d’esprit pour les gémissements des déshérités
Leur rêve n’était pas large d’esprit
Pour l’aube avec tous ses détails et sons identité
*******
Leur nostalgie pour l’aube demeurait une guerre puis….une guerre….
Et quand ils aperçurent l’aube, leurs vues s’en détournèrent
Et ils se retournèrent hâtivement vers la nuit avec leurs crocs ils s’y accrochèrent
L’aube passa et laissa résonner son éclat de rire encor au fond de leurs oreilles.

 

Traduit par : Mohammed El Arjouni

 

 الفجر     

أجمعوا أمرهم
عقدوا عزمهم
وأوحوا لشاعرهم أن يصوغ النشيد الذي يخلد ميثاقهم 
أن يصوغ النشيد الذي يمجد تاريخهم
وللفجر ظلوا يحنون،حربا، فحربا...
عبروا ليلهم مهطعين
عبروا ليلهم، غلسا.. غلسا.. وهزيعا، هزيعا

*****
لم يتسع جدول أعمالهم لاختلاف الفصول
لم يتسع للقضايا البسيطة مثل الحدائق والحب، حرية الرأي، مسألة الشغل، التناوب في الحكم...
لم يتسع صدرهم لأنين الهوامش
لم يتسع حلمهم للفجر بكل تفاصيله و هويته...

*****
للفجر ظلوا يحِنّون، حربا .. فحربا..
وحين أطلوا على الفجر زاغت بصيرتهم فجأة، واستداروا خفافا إلى الليل
شدوا عليه بأنيابهم..
مضى الفجر..
وأجهش  قهقهة لا تزال ترن بأسماعهم