Martingales perdues

 

1

jouer sa chance
à l’envers
à l’envers de toutes les vagues où
s’engouffre la dite humanité
sans traîner les pieds
sans pleurer ni freiner
jouer à l’envers
(on est toujours à l’endroit)

 

2

sans efforts ni sans effets
tendu dans l’or bleu où tu t’es éternué
nageur oublié
passé au filtre des soirs
qui fusent dans la voix de ce soir
où tout vient sans efforts sans effets
nageur nu du moment
espèce de dé démis de tout ou presque

 

3

frondes frontales revenant de loin
de si loin que tout semble ouragan
sur tes tempes
narcisse effondré dans son fossé
sous la pluie merveilleuse
musique où tu t’éveilles sans bouger
ici ou là, sur un pied

 

4

face rentrer dormir oublier le sac
pile émettre toujours vocables et sang mêlés
croix continuer de tirer à travers
et lancer loin
loin
la voix qui joue son jeu dans les lettres
sans toi – oui

 

5

aller
dieu sait où
et pourquoi et comment
prendre le temps donné
et aller
à l’envers de ce que l’on croit