Verticale du vertige

 

Continue d’écrire et ça continuera. Cesse d’écrire et ça continuera. Parle au vide et écoute le silence et ça continuera. Penche-toi sur l’abîme qui se cache là où tout est visible et ça continuera. Agis ou n’agis pas, dors ou danse, passe ou attend, ça continuera. Il n’y a rien qui puisse faire de l’ombre à ce qui n’est même pas le soleil mais le père ouvert qui ouvre tout. Et moi je parle comme si le soleil écoutait la voix de son père dans mes mots. Quel rire !