Dans les solitudes je m’en vais

 

90

Dans les solitudes je m’en vais.
Dans les solitudes je me fais oubli.
Dans les solitudes je suis lèvre partagée.
Dans les solitudes. Dans les solitudes
seulement je vis. Je ne veux rien dire de plus,
rien ne blesse plus que ceci
dans le terrible fait d'être vivant.
Ainsi je me tais et seulement je dis ceci,
tandis qu’en un adieu je dessine ma face.
(Parfois le balcon seul est un chemin).

 

16 mars 2009

Traduction, Jean Dif