Global Worning (Crise)

de : 

 

s'il est vrai que tout être
dans sa vie
devient un jour prophète
aujourd'hui
c'est mon jour...

drogués et alcooliques
hommes et femmes
putes et vierges
croyants et incroyants
vous qui
tout nus dans vos rêves puérils
dévorez des yeux
des vulves et des verges

oyez

en ville sont apparus
des détraqués d'une nouvelle engeance
des fous furieux des bêtes fauves
qui remplissent leurs verres de sang racial
dont les soûleries affectent la couche d'ozone
dont la pollution attaque les gratte-ciel

drogués de tous les pays
alcooliques hermaphrodites putes
croyants et incroyants
venez unissons-nous
avant qu'il ne soit trop tard
proclamons la FURIE GLOBALE
avant que ne soit isolé le gène de la furie
avant que la température ambiante
n'atteigne celle de l'enfer

mais peut-être est-il déjà trop tard...

drogués alcooliques de toutes races
vierges et putes
croyants et incroyants
(pour le dieu nouveau
vous êtes tous génétiquement
égaux)

venez s'il vous plaît
approchez-vous sans bruit
approchez de l'arche nouvelle
(que leur enfer
reste le leur ! )

aujourd'hui j'ai voulu
recommencer toute mon histoire
depuis la fin
(comme les saints le firent
semble-t-il
dans l'Evangile)

comment pourriez-vous ne pas me croire
vous qui avez cru aux histoires d'enfer
et de paradis

s'il est vrai que tout être
dans sa vie
devient un jour prophète
aujourd'hui
c'est mon jour...

 

Traduit de l'arménien oriental par Vahé Godel
Poème extrait de
Moi je n'ai pas de nom (poèmes 1996-2003), éditions HKM, Erevan, 2003.