L'horloge

 

Un tictac incessant
Une clé pour le remonter
Les aiguilles s’arrêtent
Mais la nuit arrive
Au petit matin
Qui s’extasiera bientôt
Devant un autre crépuscule
Le temps n’est plus
N’a jamais été
Ce n’est que la vie
Qui sonne au réveil
Pour tout le monde
Sans remords ?
D’avoir oublié
De donner
Quelques tours de plus
A l’horloge immobilisée un instant
A l’heure ultime
Des rides…