Après les Ducs de Bourgogne

de : 

 

Dans cette ville se bombent
les façades des vieux bourgeois
on les dirait sans cesse lavées
par l’aquaplaning du ciel
et la beauté des déambulants
est bien bonnement absente
hier soir elle fit exception avec
des éclairs doux dans la voix et
accès de colère analytique ce
rôle pensé de la poésie pensée
tordant les jours de l’Occident
exposant le labyrinthe de ses névroses
selon une sensualité sans scrupules
à ses côtés j’étais un fier assistant
et plus profond dans le soir ça et là
sur un muret vociférait le forsythia.

 

Dijon 18.03.11
pour Monika Rinck