Les raccourcis délavent la route

 

Les raccourcis délavent la route. Le souffle du printemps retarde et s’arrête.

Des doigts trempent dans les tasses sur l’autel.
Celui qui soulève la casserole, est lui-même en train de bouillir.

Des crêtes des toits. Vous voyez la corde à la branche ? Perpendiculaire au sapin.
La solitude est un tir au pif.

Tous les gens n’ont pas le sens de la mesure.

Dessine des contes de fées. Je serai dans l’image pour recevoir ma punition.

La photographie de cette copie fait couler tout huissier.

 

 

Traduit par Barbara Pogačnik