Apocryphes sur Tito

 

Tito dans le grenier cure la tête d’un cochon
d’un œil furtif surveille la rue pour ne pas être surpris par les parents
je m’en fous / pense-t-il / je m’échapperai en vélo

Tito clandestin dans un tramway à Vienne
a mis son meilleur costume gris
il pense : pourquoi serais-je pire que ces étudiants ?

don’t marry her
marry me

Tito est Walter / John Smith / Fantômas / Caspar
Hauser / Howard Hughes / Tito est alias / alias est Tito
j’ai tant de noms / Tito s’admire

don’t marry her
marry me

Tito traverse à cheval la Romania
derrière lui le vieux Nazor chancelle dans la neige
Vladimir Vladimir / pense Tito bienveillant

Tito de sa Mercedes salue les enfants rassemblés
des foulards rouges autour de leurs cous comme de petits nœuds coulants / même le soleil
s’éteindra un jour / pense Tito en philosophe

Tito est élégant dans sa mort
la liste des inconsolables par ordre alphabétique :
acrobates du cirque / fonctionnaires / employés
de l’Institut d’histoire du mouvement ouvrier /
reine d’Angleterre / cinéastes / hippies /
Ilich Ramirez Sanchez a.k.a. Carlos / couturiers /
industrie cubaine de cigares / belles femmes /
hommes moustachus / ours rhinocéros lions/
instituteurs d’école primaire / footballeurs /
officiers pompiers / meilleurs élèves /
chanteurs d’opéras / personnages historiques / présidents
des clubs de pêcheurs / vendeur de maïs au poste
n° 7 / punks / policiers de réserve /
Saï Baba / joueurs d’échec / présidents de conseil d’immeuble /
lieutenants retraités / verts

Tito est réapparu en montgolfière au-dessus de l’Afrique de l’Est
il baisse ses jumelles vers un troupeau de zèbres
diables aux rayures / pense Tito / ils sont tous pareils

don’t marry her
marry me
Tito dit NON à Staline et Staline
répond je m’en fous / vas te faire foutre
sais-tu compter ?
j’en ai vingt et un mille huit cent cinquante six
réduits en feuilles dans la forêt de Katyn / j’en ai trois cent mille
enterrés secrètement
j’en ai dix millions de liquidés dans les liquidations
j’ai tous leurs papiers / photos de leurs enfants / lettres remplies
d’optimisme injustifié / leurs stylos / monnaie
je les ai tous bien inscrits sur les registres

 

 

Extrait du recueil Južni križ  (« La croix du Sud »).
Traduction de Brankica Radić