La rame a parcouru l’eau

 

La rame a parcouru l’eau dans un tourbillon d’aiguilles noires et glacées

 

Je suis entré dans la chambre et je t’ai trouvée endormie
et si immobile que j’ai cru te voir morte.
Même si nous vivions deux cent ans, il resterait toujours des choses
que nous n’avons pas eu le temps de nous dire.

 

Extrait du recueil Južni križ  (« La croix du Sud »).
Traduction de Brankica Radić