Myriades

 

d'innervations qui sans doute resteront stériles -Boléro
clinquant de félines Aphrodites -
Elles tournent autour de mon crâne, bleuies par la dextre vive
de Matisse, éprouvées du trop plein bestial; mon aporie
quotidienne.
Belles, ce sont des lucioles étendues qui, à portée de main
restent insaisissables. Leur aura affronte négligemment une
volonté inflexible mais qui se sait tordue: la mienne.
Quels mobiles au pied du trône?
Quel plateau s'affaissera?
Un destin désastreux ou le buffet s'encombre de délices
mémoriaux.
L'avis a tort, la vie se tord, les mots annulent les errements de
la vérité.