A-E Fournier

Portrait de A-E Fournier
Anne-Emmanuelle Fournier est née en 1982 à Bordeaux. Interpelée très tôt par la diversité des cultures et la tragédie de l’uniformisation du monde, elle a suivi des études d’anthropologie puis de traduction. Elle travaille actuellement comme traductrice et interprète, notamment dans le domaine des sciences humaines et de l’histoire de l’art, et écrit depuis plusieurs années de la poésie et des textes courts. Le premier grand éblouissement poétique aura été la découverte de Georg Trakl : son monde de silence, de clair-obscur et de déclins ; sa forme impersonnelle, qui fait du poème la captation directe de la présence vibrante des choses. Plus tard, Schéhadé, Séféris, Jaccottet, Delaveau, mais aussi Faulkner, Steinbeck ou encore Philippe Claudel viendront nourrir le désir d’écrire. En 2011, elle publie un premier recueil de poèmes, Les saisons dévorantes, et ses textes paraissent depuis la même année dans diverses revues de poésie. Fascinée depuis l’enfance par la musicalité de la voix humaine, elle est également chanteuse et parolière dans deux projets musicaux, Unseelie et The Forsaken Creation.