Ivresse

 

Ivre de liberté, l’enfant survole
les cris affamés
les dorures effondrées
et vole !
la poudre d’étincelles de ses enjambées
et valse !
son corps orangé 
en ondulations rieuses
et roulent !
sur ses rondeurs enfantines
les éclaboussures du soleil.

Ivre de liberté, il se murmure
dans son infini
des histoires merveilleuses
et dévoile
l’éphémère gravité de cet instant,
la joie d’être un enfant.

Harmonie palpable
dans la lumière des cristaux de sable
ce lieu où s’unifient
la ligne du monde et celle de son être.
Beauté ivre de son évanescence.